R'ASSUKA DE LA BACSKA

Sous tes airs bougons se cachait ton amour démesuré pour nous.

Tu aurais sans doute préféré être l'unique chien de la maison....

et tu manifestais parfois un peu de mauvaise humeur vis à vis de tes congénères...

mais sans méchanceté, sachant tout de suite après nous demander pardon..

Merci pour tout le plaisir que tu nous a donné.

Dan et Martine