Gravure d'un Chien de Malte dans le livre "Ancient and Modern Malta" de Louis de Boisgelin


C'est sans aucun doute la race de chien de compagnie la plus ancienne et celle qui a le plus "participé" à l'évolution des races modernes de petites tailles. Le chien a en fait peu changé en regard du temps. On en trouve déjà quelques traces en Egypte mais c'est surtout en Grèce sous le vocable de Chien de Malte, Chien Maltois ou Chien de Melita que son existence vérifiée est rapportée.  Plusieurs auteurs grecs citent son nom plusieurs siècles avant J-C. : Aristote, Esope, Philon, Thymnès, Diogène, Pline.....

Son nom du reste ne signifie pas nécessairement qu'il soit issu de l'île de Malte. L'étymologie vient sans doute de "malat" qui veut dire port en sémitique, et qui est à l'origine de certains noms de villes portuaires du Bassin Méditerranéen (Melita, Méléda, Malte....). Au 1er siècle de notre ère le géographe Strabon rapporte qu'en Sicile, dans la ville de Melita sont exportés des chiens "Canis Meliteri". Aristote parle, lui, de "Canes Melitenses". A l'époque de la souveraineté de Rome il était fort apprécié et on a retrouvé quelques statuettes le représentant dans des tombes de riches familles. Le poète Marco Valerio Marcial a écrit un poème à l'attention de Issa, le Chien Maltais de Publius, Gouverneur de Malte qui commence ainsi : "Issa est plus agaçante que le moineau de Catuble, Issa est plus pure que le baiser d'une colombe. Issa est plus attrayante que toutes les jeunes filles.....etc..."


Strabon 

 

En 1570 le naturaliste Johannes Caïus dans la première classification des races canines connues, parle d'une seule et unique race dans la catégorie des "chiens élégants" : le Melitoeus (ou chien de Malte).

 


En 1805 Mr Louis de Boisgelin dans son livre "Ancient and Modern Malta"parle de l'élevage de ce chien dans l'ile de Malte.

Le mot bichon vient d'une de ses premières appellations "Barbichon" (à cause de la barbe caractéristique). Il figure dans l'art depuis le Moyen-Age. On peut le voir ainsi représenté dans la fameuse tapisserie de la Dame à la Licorne (voir détail à gauche). Il a inspiré de nombreux peintres qui le font figurer dans leurs oeuvres aussi bien dans la peinture italienne (Lorenzo Costa), que flamande (Brueguel et Memling), qu'allemande (Dürer), que hollandaise (Van de Vennes), qu'espagnole (Goya) et même qu'anglaise.


 

 


On dit que c'est Marie Stuart qui amena en Angleterre les premiers Bichons Maltais. S'ils eurent beaucoup de succès ce fut aussi à cause de la fausse réputation que la race avait concernant sa fourrure qui  protégerait du froid et de l'humidité mieux que tout autre cuir. En France c'est Henri III qui tomba amoureux fou de la race. Alors que son peuple vivait dans la misère, il dépensa des fortunes pour ses Maltais, chacun de ses Favoris ayant en charge plusieurs de ses protégés.

 


Gravure italienne de 1890